11 septembre 2009

Traversee du Salar d'Uyuni

C'est avec un peu d'apprehension que je prepare cette fameuse traversee, avec pour objectif de continuer vers le Sud Lipez et San Pedro de Atacama au Chili. Toute cette region est tres sauvage et tres rude. Le Salar de Uyuni a une superficie de 12106km2, et se situe a 3650m d'altitude. Autant dire que quand on est au milieu du Salar, on est aveugle par ce blanc qui s'etend de tous cotes jusqu'a l'horizon. J'ai eu la chance d'avoir un ciel sans nuages, tres peu de vent, ce qui a rendu la traversee unique. Je roule en moyenne entre 20 et 25km/h sur l'une des meilleures pistes de Bolivie... Par contre, on a vraiment l'impression de ne pas avancer. Ma premiere journee fut courte car je suis d'abord alle a Colchani a 20km au nord de Uyuni, ou il y a un musee dedie au salar, au commerce de sel et aux caravanes de lamas remplacees aujourd'hui par des camions.

DSC03767

Il y a aussi quelques boutiques d'artisanat local avec des animaux et objets d'arts tailles dans des blocs de sel.

DSC03756

Apres une pause dans dans le village de Colchani, j'ai rejoins un hotel de sel a 13 km apres l'entree sur le salar ou j'ai passe la nuit. On trouve a l'entree du salar des petits monticules coniques de sel, que les campesinos preparent. L'hotel est vraiment sympa, et en plus des murs en sel, il y a aussi en sel des sculptures d'animaux, des tables, chaises. Pas d'electricite le soir, tout se fait a la bougie. J'ai eu droit a un petit diner romantique avec mon velo, vu que j'etais seul dans l'hotel. Superbe nuit bien au chaud!

DSC03814

Cette premiere journee fur tres sympa, j'ai pu retrouver quelques personnes deja vu vers Sucre et Potosi car la plupart des 4x4 qui voyagent dans la region font etape a cet hotel pour faire quelques photos.

DSC03773

Le lendemain je repars en direction de l'île Incahuasi au centre du salar. Une île que l'on commence a apercevoir 30km avant d'arriver, mais qui semble s'eloigner a chaque km effectue. En chemin, je trouve une croix sur le salar, un accident de voiture... Pour trouver la direction, je reste sur les traces noires laissees sur le sel par les 4x4.

DSC03895

L'île est couverte de catus et de corail, tres impressionant la vue que l'île offre en son point culminant. J'ajouterai mon nom dans un livre deja signe par des dizaines et dizaines de cyclistes depuis quelques annees.
Il est tot et je suis encore en forme, je repars donc vers le sud du salar, en direction de San Juan. A un moment une voiture s'arrete a ma hauteur et surprise, encore une connaissance! Il s'agit d'une voiture avec une autrichienne deja rencontree auparavant et 4 francais. Ils auront essaye mon velo, un peu desequilibre par la remorque et son poids inquietant...En effet, j'ai plus de 8 litres d'eau avec moi, et de la nourriture pour 10 jours. C'est avec quelques biscuits qu'ils me laissent continuer ma route.

DSC03871

Je croise des boliviens qui travaillent sur le salar en construisant des briques de sel pour la vente ou construire un hotel. A la vue d'un petit village (4 maisons...) au sud du salar, je bifurque dans cette direction, et j'ai eu droit plus tard a 4km de poussage du velo. Le sol etait revetu d'une fine pellicule de sel, mais avec du sable en dessous. A l'arrivee, deux 4x4 sont face a une maison en sel. Je retrouve 2 francais et passe la soiree avec eux.

DSC03927

Le lendemain, je repars vers San juan, et ce n'est que de la piste, un peu de sable. Parfois je quitte la route pour aller rouler sur la piste des lamas, le sol y est plus dur! Je rejoins Colcha K ou des militaires s'entrainent a courir sur les pistes. Ils s'amusent en me voyant debarquer de nul part. C'est vraiment impressionant de se retrouver sur une piste au milieu de ces deserts. Je rejoins San Juan, apres avoir hesite plusieurs fois entre differents chemins. Heureusement, il y a toujours des 4x4 qui circulent.

DSC03959

A San Juan, je passerai la nuit. J'ai eu la chance de faire la rencontre de deux cyclistes francais (www.enrouteavecaile.com) dont on m'avais informe de la presence depuis quelques jours. Ils viennent de San Pedro de Atacama, et ont passe plus de 15 jours dans le Sud Lipez! Dure traversee, mais superbe experience me disent-ils. Diner et soiree ensemble, a l'ecart de San Juan, ce fut vraiment sympa. On discute de nos motivations pour partir en velo, de nos projets futurs...que d'idees!

DSC03970

Lendemain depart vers 8h vers le salar de Chiguana, ou l'on a une superbe vue sur le volcan Ollague. La route est correcte malgres quelques petits passages en sable au debut. Je commence a avoir du vent de face sur le salar de Chiguana, bien moins beau que le precedent, car le blanc etincelant du salar de Uyuni est remplace par un melange de sable et de terre. Je rejoins rapidement Chiguana et traverse le chemin de fer qui relie Uyuni a Calama au Chili. Ci-dessous le petit cimetiere pres du poste militaire de Chiguana.

DSC03988

C'est sur une piste montante en sable que je quitte ce deuxieme salar, et la debut des galeres. Je pousse le velo pendant 6.5km avant de m'arreter completement epuise par l'effort et l'altitude. C'est entre quelques ruines d'une ancienne cabane que je fais bivouac. Malheureusement le vent s'est bien leve et je n'ai pas pu beaucoup dormir. Le lendemain, je ne suis pas en grande forme, fatigue. Mais je continue la montee, mettant 2h30 pour faire 13 km...beaucoup de poussage.

DSC04026

J'arrive tres difficilement au mirador del volcan Ollague ou regne un champs de lave vraiment impressionnant.

DSC04019

Mais le moral n'est pas la, j'hesite beaucoup pour continuer, sachant que je n'ai fais que le "plus facile". Finalement, je decide d'aller passer la frontiere pres du volcan Ollague. Je ne dormirai pas encore cette nuit, du coup je decide de quitter ces deserts pour aller au Chili en bus, a Calama. Je mettrai pres de 3/4 jours pour m'en remettre... Ci-dessous le volcan Ollague en arriere plan.

DSC04034

Posté par Guillaume86 à 00:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Traversee du Salar d'Uyuni

    Génial!

    Chapeau pour tout ce que tu fais! Le salar et le Sud Lipez, je les ai fait au mois d'août, mais en 4x4 et c'était déjà assez éprouvant et très long... alors en vélo!! Mais quel plaisir tu as du avoir lorsque tu as pédalé au milieu de ces paysages splendides! En tout cas, bravo pour ton blog, tu arrives à le tenir à jour malgré le matériel bolivien! Continue de bien profiter de ton périple!

    Posté par Nico, 12 septembre 2009 à 22:41 | | Répondre
  • SUPER!!!

    Salut guillaume et felicitations pour cette experience vraiment grandiose.
    Ca m`a fait bizarre de voir la meme remorque que moi...ca manque pas mal mais nous sommes maintenant en Patag sans nos bicy restees a Buenos aires.
    T`as ete courageux d`affronter le salar comme ca...ca m`a fait des frissons dans le dos...J`espere que tu t`es definitivement bien remis de ce periple et que tu as pu en profiter malgre certainement pas mal d`hesitations. Je n`hesiterais pas a t`en demander plus.
    a+
    gilles et stephanie(rencontres en Bolivie a Sucre, de ontheroadagain69)

    Posté par gilles, 28 septembre 2009 à 00:28 | | Répondre
  • Hola amigo !

    Un petit message en souvenir de cette soiree passee en ta compagnie, autour d´un plat de pates, a parler de ton incroyable periple et de ta traversee a venir du Sud-Lipez... grand fou !
    Au final, nous sommes heureux de voir que tu t´en es pas trop mal tire.

    Bon retour au pays.

    ++ Adrien et Dounia (les deux francais de l´hotel de sel... sur le Salar).

    Posté par Adrien et Dounia, 30 septembre 2009 à 01:25 | | Répondre
  • Salut,
    Votre blog est fantastique et je cherche à l'insérer dans un flux RSS pour être informé des nouveaux billets.
    Visiblement je ne déniche pas le flux rss du site ou alors je suis maladroit ce qui est probable également...

    Posté par vitrier dijon, 19 septembre 2011 à 11:05 | | Répondre
Nouveau commentaire